Hyppy

Hyppy a été créé suite à une conversation entre un Papa et sa fille de 10 ans :

“Tu vois Papa, ce qui serait bien, ce serait de résoudre plusieurs problèmes d’un seul coup : lutter contre le réchauffement climatique, améliorer la qualité de l’air, avoir moins de bouchons et de bruits de moteurs à Bruxelles, réintroduire de la nature en ville et ralentir notre rythme, donner envie aux enfants d’aller à l’école tout en améliorant leur santé, et puis aussi faciliter la vie des parents (et surtout de ceux qui sont seuls avec leurs enfants!).

-Tu rêves ma grande ? Et pourquoi-pas aussi créer des emplois de qualité, accessibles, formateurs et qui ont du sens tant que tu y es ?

– Ben oui en fait. C’est justement ma question : Pourquoi Pas ???

Quelques recherches sur internet ont permis de découvrir que le ramassage scolaire en calèche à cheval était déjà pratiqué en France. Une étude de faisabilité technique faites par l’ASBL Meneurs (consultants en Hippomobilité) a démontré la chose possible à Forest.

Le coeur de métier de Hyppy vise à contribuer à la protection du vivant via une mobilité scolaire active des enfants et un soutien aux parents en leur offrant un service gratuit de ramassage scolaire en calèche à cheval une fois toutes les deux semaines.

Le principe est de conditionner l’accès à la calèche par un engagement de chaque enfant (et de ses parents) à se rendre à l’école chacun des autres jours soit à pied, soit en vélo, soit en transport en commun. De cette façon, une calèche permet de faire basculer de 100 à 150 familles en écomobilité.

En parallèle, Hyppy vise à offrir de multiples services payants d’hippomobilité urbaine visant la pédagogie de la protection du vivant grâce à la coopération entre humains et chevaux en milieu urbain : entretien de parcs, ramassage des corbeilles publiques, anniversaire, équi-coaching.

Le bien-être des chevaux de Hyppy est au centre de leurs préoccupations. Entourés de nombreux professionnels (vétérinaire, maréchal ferrant, dentiste, ostéopate), ils sont attentifs à chaque aspect nécessaire au bien-être du cheval. Hyppy s’est doté d’une charte du bien-être de leurs chevaux. Par exemple, les chevaux ne travaillent pas plus de 6h par jour avec minimum 1h30 de pause entre les deux sessions de travail, traitent des charges adaptées à leur puissance et ont régulièrement des temps de récupération.

 

Impact sociétal

L’activité de Hyppy contribue aux objectifs 4 « Éducation de qualité » (4.7), et 11 « Villes et communautés durables » (11.2 ; 11.6 ; 11.7.a) des Objectifs de Développement Durable des Nations unies.

 

Passage de Hyppy à la RTBF : https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-cooperative-hyppy-des-chevaux-en-ville?id=2819027

 

Replay de la rencontre à partir de 2’23”